LES SALLES D’ÉVÉNEMENTS BOUDÉES A PARIS

Publié le 17 juin 2017 - 07h59

LES SALLES D’ÉVÉNEMENTS BOUDÉES A PARIS

On observe depuis le début de l'année 2017, voir même depuis la fin 2016 une baisse de fréquentation de nos salles d'événements, quelles en sont les raisons? est-ce les éffets de la crise économique qui s'accentuent dans notre communauté? est-ce le contenu des concepts proposés par les organisateurs qui n'attirent plus? est-ce les effets d'une sorte de concurrence malsaine entre les promoteurs événementiels qui se sabotent mutuellement au point de désorienter la clientelle? est-ce le fait d'un désordre au niveau des choix des dates des événements, qui se croisent parfois le même jour dans 2 pays ou 2 villes différents mais visants les même clients, ou pire encore dans la même ville le même jour, obligeants ainsi les camerounais a faire un choix entre deux, voir trois événements? est-ce le fait d'une négligence accrue de l'aspect promotionnel de nos événements? ou peut etre encore que les clients en ont marre de retrouver les même têtes partout où ils vont???

Autant de questions qu'on se poserait pour essayer d'élucider ce phénomene qui risque de bien affecter notre millieu culturel de la diaspora car si les promoteurs événementiels continuent à perdre de l'argent avec des salles vides, ils prendront tous la poudre d'escampette comme c'est déja le cas pour nombreux qui n'ont plus lancés d'événements depuis deux ans et d'autres qu'on ne verra pas cette année non plus, et si les promoteurs ne produisent plus d'événements les artistes qui sont les premiers bénéficiaires de cette industrie seront les plus afféctés, déja bien diminués par le piratage de leur chanson, s'ils ne peuvent même plus compenser ce manque à gagner par les prestations, que leur restera t-il à part la fierté de chanter et d'etre star? beaucoups se veront contraints à arreter et de trouver un autre moyen de gagner leur vie, de même pour tout ces prestataires qui accompagnent ces événements durant toute l'année, même s'ils n'y gagnent pas assez d'argent au point d'en faire leur seule source de revenue, se sera toujours quelques euros en moins pour eux et la fin de cette fierté de servir leur freres et soeurs Camerounais(es), et pour couronner le tout, c'est notre culture qui se vera encore bien diminuée...

Il serait peut etre tant qu'on identifie le mal ou les meaux, et qu'on trouve le moyen de redonner envie au Camerounais de Paris de se retrouver et de faire la fête jusqu'à ne plus en pouvoir, comme au bon vieux temps...

P.S: (sur la photo ci-contre, la famille du promoteur des PRIX DIASPOCAM)


Notez cet article :

Les derniers journaux de l'évènement

LES SALLES D’ÉVÉNEMENTS BOUDÉES A PARIS

LES SALLES D’ÉVÉNEMENTS BOUDÉES A PARIS

On observe depuis le début de l'année 2017, voir même depuis la fin 2016 une baisse de fréquentation de nos...


LE MANS EN FETE CE SAMEDI

LE MANS EN FETE CE SAMEDI

Toute la Diaspora est en marche vers le Mans ce week-end pour vivre la soirée de LA NUIT DE L'UNITE organisée par...


LA DIASPORA A LILLE

LA DIASPORA A LILLE

Toute la Diaspora Parisienne et d'ailleurs se préparent deja pour assaillir la ville de Lille Samedi prochain 29 Avril 2017...


LA NUIT DE MODE SE PRÉPARE D'ARRACHE PIEDS

LA NUIT DE MODE SE PRÉPARE D'ARRACHE PIEDS

L'organisatrice de cet événement Gabica Beauté et son équipe sont déja en activité pour...


UNE GRANDE JOURNEE PROMO PREVUE CE SAMEDI

UNE GRANDE JOURNEE PROMO PREVUE CE SAMEDI

Les organisateurs de la GRANDE NUIT AFRICAINE DE LILLE ont prevus une grande journée promotionnelle ce samedi 08 Avril 2017 à...


Tous les journaux